Afrique du Sud: 21 garçons meurent après leur circoncision

afrique du sudTHIEYSENEGAL.com- Âgés entre 17 et 20 ans, 21 jeunes garçons ont perdu la vie dans des camps d’initiation masculine, dans la province du Cap oriental en Afrique du Sud, indiquent les autorités ce mardi.

« La déshydratation et la septicémie sont certaines des nombreuses causes de ces décès« , a précisé Mamkeli Ngam, porte-parole du département des affaires traditionnelles de la province. Ajoutant que « l’un des participants s’est suicidé, et un autre s’est brûlé mortellement« .

« Au temps, l’opération était confiée à des aînés qualifiés. Malheureusement ces derniers temps, ce sont des médecins charlatans qui s’en occupent, en échange d’argent, » reconnaissent des experts.

Chaque année, de nombreux adolescents meurent au cours de ce rituel, où ils partent jeûner dans les montagnes, des semaines durant.

‘Ukwaluka’ ou encore ‘Ulwaluko’, est un rite de passage à l’âge adulte, que subissent les hommes sud-africains de la tribu des Xhosa. La tête rasée, le visage et le corps peints en blanc, et enveloppés dans une couverture, ces jeunes sont circoncis avec un couteau ou des ciseaux, avant qu’ils ne crient « Ndiyindoda! I Am A Man ! » (Je suis un homme).

Lors de cette cérémonie traditionnelle, ces jeunes sont circoncis sans anesthésiant, antidouleur ou antibiotique. Considérant ce moment d’initiation comme le plus important de leur vie, la plupart des garçons Xhosa n’hésitent pas à se rendre dans les montagnes, loin de tout, avant de rentrer en hommes.