La Turquie envisage avec espoir son partenariat avec les pays africains (Ministre)

TurquieTHIEYSENEGAL.com : La Turquie déclare envisager ‘’avec espoir’’ l’avenir de ses relations avec l’Afrique, en raison des progrès faits durant ces dernières années par le continent dans de nombreux domaines.

 ‘’Les progrès réalisés ces dernières années par l’Afrique dans de nombreux domaines et notre partenariat en développement avec le continent nous permettent d’envisager l’avenir avec espoir, malgré les graves défis actuels’’, affirme son ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, dans un message de félicitations adressé aux dirigeants africains à l’occasion de la Journée mondiale de l’Afrique.

‘’L’union avec l’Afrique est maintenant plus que jamais nécessaire’’, écrit M. Çavuşoğlu dans ce message dont l’APS a obtenu une copie.
La Journée mondiale de l’Afrique est fêtée le 25 mai de chaque année en souvenir de la fondation, en 1963, de l’Organisation de l’unité africaine, devenue Union africaine au début des années 2000.
‘’Nous nous efforçons d’étendre davantage nos relations économiques et commerciales avec l’Afrique, d’accroître notre aide humanitaire et au développement, ainsi que le nombre des bourses d’études supérieures et des vols de Turkish Airlines (compagnie aérienne turque)’’, a écrit le ministre turc des Affaires étrangères.
Dans le texte reçu de l’ambassade de son pays au Sénégal, Mevlüt Çavuşoğlu a évoqué ‘’la détermination de la Turquie à élever ses relations avec l’Afrique au plus haut niveau’’.
Grâce à la volonté des autorités turques de mieux coopérer avec le continent africain, le nombre des ambassades de la Turquie en Afrique est passé de 12 en 2002 à 42 aujourd’hui, a-t-il tenu à rappeler.
Quant au nombre d’ambassades africaines à Ankara, qui était de 10 au début de 2008, il est passé aujourd’hui à 36.
‘’Le nombre des visites mutuelles de haut niveau entre les années 2015 et 2019 a été supérieur, à lui seul, à 500. Notre volume d’échanges bilatéraux a été multiplié par six au cours de ces 18 dernières années. Aujourd’hui, la Fondation Maarif de Turquie gère 144 établissements d’enseignement et 17 internats à travers l’Afrique’’, souligne le ministre turc des Affaires étrangères.
‘’Des milliers de diplômés provenant de 54 pays africains ont étudié en Turquie dans le cadre du programme de bourses d’études Türkiye. Le nombre de bureaux de coordination de programme de l’Agence turque de coopération et de développement (TIKA) en Afrique a atteint 22’’, indique-t-il.
Selon Mevlüt Çavuşoğlu, la Turquie et les pays africains ont clairement exprimé leur volonté mutuelle de porter leurs relations à ‘’un stade plus avancé, par le fait que notre pays est devenu un partenaire stratégique de l’Union africaine’’.
‘’L’Afrique avec laquelle nous sommes fiers d’être en partenariat est l’Afrique de l’esprit de 1963 et des objectifs 2063 de l’Union africaine’’, a-t-il ajouté, faisant allusion à l’échéance fixée par les dirigeants du continent pour ‘’transformer l’Afrique en puissance mondiale de l’avenir’’.
‘’Nous continuerons à veiller sur les priorités de l’Afrique au sein de toutes les organisations et entités dont nous sommes membres, en particulier aux Nations unies’’, a promis Mevlüt Çavuşoğlu.
Ankara souhaite organiser le troisième sommet Afrique-Turquie ‘’dès que possible’’, a-t-il ajouté, annonçant que son pays va tenir en octobre prochain le troisième forum économique et d’affaires turco-africain.
Concernant la pandémie de Covid-19, ‘’la Turquie s’efforce de répondre le plus rapidement possible [aux] demandes [de coopération internationale] qui proviennent actuellement des pays africains amis, et celles à venir’’.

Auteur : Aps