Sénégal Procès Parc Niokolo Koba : Un conseiller municipal, un jeune et 08 Maliens arrêtés.

parcniokolokobaTHIEYSENEGAL.com : Après un premier renvoi, le procès de l’exploitation illégale de l’or dans le parc national de Niokolo Koba a été appelé hier à la barre du tribunal le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Kédougou.

Plus d’une dizaine de personnes dont le Directeur régional des mines, le conservateur du Parc national de Niokolo Koba, son adjoint, les maires de Nenefecha et de Tomboronkoto, des Chinois, Ghanéens, ont répondu des chefs d’accusation «d’exploitation illégale d’or et violation du code de l’environnement». Ils risquent tous gros, du moins si le tribunal suit le réquisitoire du procureur. Le maitre des poursuites a requis deux ans de prison ferme contre tous les prévenus à l’exception de notre confrère Boubacar Tamba. Pour ce dernier, le procureur a plaidé la relaxe parce qu’il n’est aucunement impliqué dans ce scandale. Cependant, les avocats de la défense tentent de tirer d’affaire leurs clients. Ils plaident la relaxe. Nous y reviendrons.
Restons à Kédougou pour dire que l’exploitation illégale de l’or fait beaucoup de victimes. Les gendarmes opèrent fréquemment des patrouilles le long du fleuve qui est interdit à l’orpaillage. Les pandores qui étaient en ronde dans l’arrondissement de Bandafassi ont appréhendé 8 Maliens et 2 deux Sénégalais. Il s’agit d’un conseiller municipal de Bandafassi et d’un responsable des Jeunes de Diendji Bassari. Nos deux compatriotes sont poursuivis pour corruption et les 8 Maliens pour exploitation illégale de l’or et destruction de l’environnement. Le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Kédougou les a envoyés en prison. Leur procès est prévu pour le 27 juin en flagrant délit.
L’As