Cheikh Yérim Seck, quand le reniement est consubstantiel à l’homme.

yerim vers liberteJ'ai toujours voulu m'abstenir de réagir à tes affabulations contre le Médiateur de la République, tellement tu es l’incarnation parfaite de la versatilité, de l’indignité et du reniement éhonté.

N’est-ce pas toi qui, dans ton édito du 25 juin dernier, rappelais le rôle primordial que Maitre Alioune Badara CISSE a joué dans la création de l’Alliance Pour la République (APR) et l’accession de son chef au pouvoir ? Tu avais bien raison, Yérim, de dire que « sans ABC Macky Sall n’aurait aujourd’hui été rien d’autre qu’un ancien dignitaire du régime de Wade rangé aux oubliettes. C’est ABC himself qui a forgé le destin présidentiel de Macky. » Le long de cette logorrhée, tu n’a pas tari d’éloges à l’endroit de celui pour qui tu dis porter une « estime intellectuelle », au point de sortir de leurs gongs certains faucons tapis dans l’ombre du palais et qui ne travaillent que pour sa mort politique.

Le Médiateur de la République, Maitre Alioune Badara CISSE, n’a jamais varié dans ses principes et positions. Il a toujours su garder constance et cohérence dans sa démarche. Alors qu’est-ce qui s’est passé chez toi au point de sentir le besoin de retourner ta veste, renier tes opinions sur la personne, allant même jusqu’à exhumer une histoire montée de toute pièce qui d’ailleurs est revêtue de l’autorité de la chose jugée et ayant value une sévère condamnation assortie d’une amende à un de tes confrères pour diffamation.

L'affaire John Obi, n’est donc qu’une vilaine ancienne calomnie très vite écartée par nos juridictions nationales. Bien sûr, en tant qu'Avocat agréé aux barreaux du Sénégal, et bien d’autres à travers le monde, Maitre Alioune Badara CISSE avait défendu en toute dignité et conformément aux attributions du prétoire son client comme il sait bien le faire, et ce, avant même qu’il ne devienne Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur.

Seulement la discipline m'impose de ne point qualifier tes allégations comme fausses et mensongères. C’est pathétique de ta part de vouloir t’agripper à une histoire aussi sordide qui, selon toi, serait à l’origine du limogeage de Maitre CISSE du premier Gouvernement sous l’actuel régime. Là Yérim, tu t’illustres en inventeur de balivernes !

C’est même manquer de respect au chef de l’Etat et insulter la souveraineté du peuple sénégalais que de voir une main étrangère dans la formation de notre gouvernement. Et clôturant sur tes propos fallacieux, je déclare à haute et intelligible voix, que JAMAIS, JAMAIS et JAMAIS, Macky Sall n'a participé à la prise en charge médicale d'ABC aux Etats Unis d'Amérique. Pour votre exclusivité, ABC n’a jamais reçu de traitement aux USA, mais bien une intervention du canal carpien aux deux mains en Belgique chez le médecin Labrique.

Cher Yérim, je voudrais rappeler ton interpellation par la gendarmerie de Ouakam durant un diner de gala au Méridien alors que tu jouissais d'une fellation et d’une partie de jambes en l’air dans ton véhicule, au moment où ta pauvre épouse t’attendait, toute innocente, au banquet. N'eut été l'intervention discrète de personnes que tu ne soupçonneras jamais, tu n’aurais guère bénéficié d'une couverture et quitter la scène du délit d’atteinte aux bonnes mœurs. D’ailleurs tu es un habitué des faits, et un pédophile comme toi ne doit pas avoir voix au chapitre, car ton acte de viol sur mineur perpétré à la chambre 9 de l’auberge Madamel le 8 septembre 2012 demeure vivant et troublant dans la conscience populaire.

Yérim, tu n'as point le droit de créer des commérages pour te rapprocher du Président Macky, et je puis t’assurer qu'entre lui et ABC il y’a une belle gémellité dont tu ne saurais altérer les liens historiques. Je m'en limite là pour le moment en attendant ta sinistre série de publications pour faire plaisir à celui qui te fit la faveur de te tirer de prison.

Benoit SENE, Professeur de Philosophie, Coordonnateur du Mouvement ABCJAIME