Macky recrute 15 avocats pour l’élection présidentielle

maciavocatTHIEYSENEGAL.com-Le Président Macky Sall, candidat à sa propre succession pour l’élection présidentielle de 2019, ne veut pas être ébranlé par les probables contestations de l’opposition. Pour assurer sa défense avant, pendant et après le scrutin, il a engagé 15 avocats pour plaider les intérêts de Bby.

Les futurs candidats à l’élection présidentielle sont avisés par rapport à leurs probables contestations, Le candidat Macky Sall vient de recruter 15 avocats qui sont prêts à mouiller le maillot contre toute contestation, avant, pendant et après la Présidentielle de février 2019. Macky Sall a pris les devants pour parer les contestations à venir. Le pool d’avocats préposés à sa défense, en tant que candidat à l’élection présidentielle, est constitué de Mes Ousmane Sèye, Boubacar Cissé, Moustapha Mbaye, Baba Diop, Ousseynou Ngom, Samba Bitéye, Moussa Bocar Thiam, Anta Mbaye, Ousmane Diagne, Abdou Gningue, Antoine Mbengue, Ibrahima Mbengue, Aboubacary Deh, Ababacar Camara et Ousmane Thiam. Lesquels sont chargés de réagir à d’éventuelles contestations au cours de l’élection et même après. Le pool des avocats dirigé par Me Ousmane Sèye est formel : «La Présidentielle est une élection à incident judiciaire, avant et après le scrutin et tout candidat sérieux, rigoureux doit s’assurer de toutes les garanties pour y aller.» Et d’ajouter : «Le candidat Macky Sall est prévoyant, sérieux et rigoureux. Il est donc tout à fait normal qu’il s’entoure de toutes les garanties, y compris celles d’un pool d’avocats pour assurer ses intérêts pendant l’élection présidentielle.»

Interpellé sur une quelconque crainte au soir de la Présidentielle de la part du candidat Macky Sall, le pool d’avocats est affirmatif : «Les contestations ont déjà commencé.» Et de poursuivre : «Le pool est constitué d’avocats expérimentés, aguerris…Un avocat prévoit des conflits, conseille…L’élection présidentielle est constituée d’étapes et nous sommes prêts à défendre notre client, s’il est attaqué.» Toutefois, le pool tient à préciser que ni les avocats de l’Etat ni l’Agent judiciaire de l’Etat ne peuvent défendre le candidat Macky Sall.

Mamadou SECK