73 malades mentaux en prison : La réaction d’Ansoumana DIONE, Président de l’ASSAMM

0
THIEYSENEGAL.com : Dans sa livraison de ce vendredi 20 novembre 20, le Journal l’Observateur a traité un dossier intitulé : “Dans l’univers des malades mentaux en prison”. D’abord, je félicite ledit quotidien, pour cet excellent travail accompli à l’endroit de cette couche vulnérable que défendons depuis 20 ans. A travers ces lignes, les citoyens comprennent  aisément l’indifférence des autorités sénégalaises, dont le chef de l’Etat Macky SALL et le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, face à l’enfer de milliers de malades mentaux et leurs familles.
Aujourd’hui, ce gouvernement devrait être dissout, pour avoir ignoré les droits des malades mentaux. En clair, les autorités sanitaires ne les considèrent même pas comme des êtres humains. Pour preuve, depuis son arrivée au Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, en 2017, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR n’a jamais présidé une réunion sur cette frange importante de notre population. Après la Covid-19, il court maintenant dernière une maladie apparue chez les pêcheurs, alors que toutes les régions du Sénégal sont innondées de malades mentaux.
C’est pourquoi, nous, Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), interpellons le Président Macky SALL, pour une audience au Palais de la République, pour des solutions à leurs souffrances. Normalement, beaucoup de Directeurs devraient démissionner au Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, vu la gestion très médiocre de la Division de la Santé Mentale, jusqu’ici, confiée à des médecins psychiatres, ne comprenant absolument rien de ce domaine si vaste et important.
Rufisque, le 21 novembre 2020,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.