Sénégal alerte sanitaire : Vers la fermeture des centres d’hémodialyse…

0

THIEYSENEGAL.com : D’ici dix jours, si rien n’est fait, les centres de dialyse fermeront leurs portes pour manque de kits d’hémodialyse. Une situation dramatique à ne pas envisager, puisque mettant en sursis la vie des patients.

Les patients atteints d’insuffisance rénale et obligés de suivre des séances d’hémodialyse sont en danger de mort. En effet, les kits devant servir aux séances d’hémodialyse et qui sont fournis par la Pharmacie nationale nationale d’approvisionnement (Pna), qui est payée en retour par la Couverture maladie universelle (Cmu), sont introuvables. Et cela depuis environ une semaine. Il faut dire que ces kits sont déterminants, voire essentiels pour que les insuffisants rénaux puissent faire leur séance d’hémodialyse. L’Etat du Sénégal avait décidé de la gratuité de la dialyse dans les structures hospitalières publiques. Seulement, les difficultés financières rencontrées par la Cmu, résultant d’un endettement lourd des hôpitaux pour faire face à la prise en charge des maladies, a conduit à cette situation très inquiétante et lourde de conséquences graves.

Cette rupture fréquente des médicaments et des intrants, notamment les kits de dialyse, faut-il le rappeler, résulte principalement d’une dette de plusieurs milliards due à la Pna par la Cmu. Cette situation est d’autant plus inquiétante que le gouvernement, à travers le ministère du Développement communautaire de Mansour Faye, n’a à ce jour pris aucune disposition réelle pour éponger la dette hospitalière due par la Cmu. C’est ce qui explique que la semaine dernière, une rupture était constatée et les centres de dialogue ont failli mettre la clef sous le paillasson, en dépit du fait que la Pna approvisionne au compte-goutte dans les hôpitaux avec des branchements ou séances réduits de trois à deux qui à un. C’est pourquoi, l’association des hémodialyses, dont les membres risquent leur vie, a décidé de sonner l’alerte pour une solution urgente et durable.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.